ÉVÉNEMENTS

English version

_
ATELIERS PORTES OUVERTES

Triangle France & Astérides
2ème étage
Friche la Belle de Mai
Jeudi 7 décembre 2017 de 18h à 21h

Les artistes en résidence de Triangle France et Astérides ouvrent les portes de leurs ateliers :

- Maya Beaudry, Adam Lewis Jacob et Anouchka Oler (Triangle France)
- Romuald Dumas-Jandolo, Pauline Ghersi, Alan Schmalz et Anna Solal (Astérides)

_
CONFÉRENCE DE MATTHEW MCQUILLAN

En collaboration avec Rond-Point Projects

Mercredi 16 novembre 2016
De 19h à 20h
4ème étage, Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin 13003 Marseille
Gratuit


L'artiste Matthew McQuillan donnera une présentation de sa recherche en cours sur les valeurs contemporaines et les conceptions développées sur l'enfant et l'enfance dans les pays de l'hémisphère nord. À l'aide d'exemples tirés de films, de la littérature et la théorie, sa présentation considérera l'enfant/enfance comme construction sociale, le rôle de la famille et divers points de vue politiques ; explorer notre attention actuelle portée sur l'enfant comme un investissement et un symbole d'espoir.

Ayant recourt à l’écriture, la performance et l’installation, Matthew McQuillan convoque tout à la fois des expériences personnelles et des matériaux trouvés. Il se concentre sur des éléments au caractère délaissé tel qu’un paysage d’ordures dans une rue de Los Angeles, un rejet à la va-vite sur youtube ou encore l’émotion d’une personne envers son animal de compagnie perdu. Ces éléments recèlent des sentiments ambigüs et parfois contradictoires, tels que le souci, l’anxiété, l’inertie et l’hystérie. L’artiste interroge les mécanismes mis en jeu par ces affects dans nos relations sociales et personnelles. Sa pratique convoque souvent des situations et des scénarios où notre capacité à agir est momentanément suspendue, empêchée ou rendue flou. Ces dernières années, le travail de McQuillan s’est égalemetnt étendu à l’organisation d’expositions et d’événements thématiques, moyen supplémentaire d’explorer ses idées.

Matthew McQuillan est un artiste basé à Londres, actuellement en résidence à Triangle France (Marseille). Né en 1982, (Bristol, Royaume-Uni), McQuillan est diplômé avec une maîtrise de l’Université Goldsmiths en 2010. Parmi ses récentes expositions / événements sont inclus "Rough House", The glue Factory (dans le cadre de Glasgow International); "A Public Resource", Cubitt (Londres, Royaume-Uni); "Bottom Natures", GCP (Londres, Royaume-Uni); "Concerning the Bodyguard", Le Tetley, (Leeds, Royaume-Uni); "Soft Evidence", Legion TV (Londres, Royaume-Uni) et “ Winter Escape”, la maison commune (Londres, Royaume-Uni).

_
DAVIDE STUCCHI
ART-O-RAMA 2016

Au cours de sa résidence à Triangle France, Davide Stucchi s'est consacré à la réalisation de deux sculptures en savon de Marseille. La galerie munichoise Deborah Schamoni présente ces sculptures lors d'un solo show au Salon International d'Art Contemporain ART-O-RAMA 2016.

ART-O-RAMA 2016.
Du 25 août au 11 septembre 2016
Friche la Belle de Mai

Il s'agit d'une production spécifiquement réalisée pour l'occasion, et qui consiste en une sculpture, moulage à l'échelle 1 du corps de l'artiste et de son compagnon en position de nageurs endormis. Les sculptures, composées de savon de Marseille, sont lavées à l'eau de mer afin que les traits des visages des modèles se dispersent. L'œuvre est ici réalisée à des fins purement représentatives, mais dont l'intention est immédiatement refusée. En effet, le refus prend la forme d'une cérémonie. L'intimité du couple, mise en évidence, est renforcée par la cérémonie de la naissance de l'œuvre.

Pour plus d'informations sur Davide Stucchi, rendez-vous ici

David Stucchi, Heat Dispersion (Mattia and Davide), details, soap, steel, 35 x 180 x 210 cm, 2016

Nous remercions chaleureusement notre partenaire, la Savonnerie Fer à Cheval pour son soutien.

_
SCÉNARIOS D’OCCUPATION
VIRGILE FRAISSE

Performance en deux parties réalisée dans le cadre de l’exposition Wicked Problem

I - Jeudi 17 mars, 19h
Atelier de l'artiste, Friche la Belle de Mai

II – Mardi 19 avril, 18h30
La Gad : Etoile Run Space, Eglise St Théodore

Les Scénarios d’occupations évoluent comme une partition à trois voix, avec des rôles attribués. Comme un canon, la grille narrative est d’abord jouée par un interprète, négociée ensuite par un second, puis par un troisième. Les interventions examinent l’influence des lobbys du divertissement sur les cultures locales dont ces fictions se nourrissent. Chaque intervenant évolue en relation avec l’espace dans lequel il performe : un atelier, un espace d’exposition, une église.

_
THE BLUE ONE COMES IN BLACK
LANCEMENT DU LIVRE DE LIZ MAGOR


Nous serions ravis de vous retrouver demain à la FIAC sur le stand de Marcelle Alix (1.G11-Grand Palais) à l'occasion du lancement de la publication de Liz Magor : "The Blue One Comes in Black" de 17 à 20h en présence de l'artiste (signatures à 17h).

LIZ MAGOR
THE BLUE ONE COMES IN BLACK

Anglais/Français
170 pages + livret
Couverture souple, 22,5 x 31 cm
ISBN 9788867491704
€ 28

Coédité par Mousse Publishing et Triangle France
Textes de Céline Kopp, Liz Magor, Lisa Robertson et Jan Verwoert.
Graphisme par Mathias Schweizer

Publié en partenariat avec Art Gallery of Ontario - AGO et Gershon Iskowitz Foundation ; Le Cartel ; Centre d’art contemporain d’Ivry - le Crédac ; Contemporary Art Gallery, Vancouver, et avec le soutien de Catriona Jeffries Gallery, Vancouver ; Marcelle Alix, Paris et Susan Hobbs Gallery, Toronto

« Ceci n’est pas une image destinée à nous faire comprendre comment sont les choses. C’est une proposition qui porte sur la manière dont nous nous connectons à ce qui est essentiel, et sur la façon dont l’essentiel advient. C’est l’une des intuitions vitales que nous pourrions voir avancée par Liz Magor dans son travail : les corps, les âmes, les souvenirs et la matière s’interconnectent de façons distinctes, et il se peut qu’activer cette connexion soit bien plus simple que ce que la plupart d’entre nous pourraient penser ».
Jan Verwoert, 2015

Ce livre offre une nouvelle contribution à la réflexion autour de la pratique de Liz Magor en la considérant de façon transversale. Il rassemble des textes critiques et de fiction ainsi que des écrits de l’artiste elle-même, dont certains jamais publiés auparavant. Ce livre revient non seulement sur les œuvres importantes de la carrière de Magor mais reproduit également pour la première fois ses productions les plus récentes.

Liz Magor (née en 1948, Canada) vit et travaille à Vancouver, Canada. Produisant depuis plus de 40 ans, Liz Magor a eu de nombreuses expositions personnelles incluant Surrender, Iskowitz Award, Art Gallery of Ontario, Toronto (2015), Six Ways to Sunday #06, Peep-Hole, Milan (2015), Liz Magor: A Thousand Quarrels, Presentation House Gallery, Vancouver (2014), No Fear, No Shame, No Confusion, Triangle France, Marseille (2013); I is being This, Catriona Jeffries, Vancouver (2012), The Mouth and other storage facilities, Henry Art Gallery, Seattle et Simon Fraser University Gallery, Vancouver (2008). Magor a notamment exposé à la documenta 8, Kassel, Allemagne (1987) et représenté le Canada à la Biennale de Venise (1984). Ses prochaines expositions personnelles comptent la Galerie Macelle Alix (2016), le Crédac, Centre d'art contemporain d'Ivry, Paris (2016), le Musée d'Art Contemporain de Montréal (2016), et Glasgow Sculpture Studios dans le cadre de Glasgow International (2016).

_
PREMIÈRE DU FILM PACACOSMOS
PIERRE FISHER & JUSTIN MEEKEL

PROJECTION

Mercredi 13 mai 2015, à 19h00
Durée : 40 min
Suivie d'une 2ème séance à 20h00
Galerie éphémère
Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
Entrée libre, gratuit.

Téléchargez le communiqué de presse ici

À l'occasion de l'inauguration du Printemps de l'Art Contemporain 2015 et en complicité avec les Mécènes du Sud, Triangle France et Rond-Point Projects ont le plaisir de présenter la première du film PACACOSMOS, conçu et réalisé par Pierre Fisher & Jusin Meekel.

PACACOSMOS est un film qui tente de tisser des liens entre le banal et le cosmos à travers l’ensemble de la région PACA. C’est une fiction réalisée avec la collaboration des habitants qui s’écrit en même temps qu’elle se tourne, au gré des aventures et des rencontres, exploitant le potentiel fictionnel du réel. Le film s’apparente à un road movie où le héros principal, un être mystérieux venu d’ailleurs, arpente poétiquement le territoire à la recherche des traces du cosmos sur terre. Notre héros, pris dans une quête insolite, confie son destin à la providence et s’en remet aux étoiles.

Pierre Fisher & Justin Meekel étaient artistes en résidence à Triangle France pour la production de ce projet en 2014.

PACACOSMOS
Pierre Fisher & Justin Meekel
Producteurs : Rond-Point Projects et Triangle France
Projet lauréat Mécènes du Sud 2014
Co-producteurs : CAIRN Centre d'art, Digne-les-Bains
Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d'Azur

Projection unique dans le cadre du Printemps de l'Art Contemporain :
le vendredi 22 Mai à 20h (même adresse).

_
KEVIN GALLAGHER: CHEW

HORS LES MURS : EXPOSITION-PERFORMANCE PRÉSENTÉE PAR ROND-POINT PROJECTS

12 avril, 2015
15h–17h
36, rue Ferrari
13005 Marseille.

Exposition-performance de Kevin Gallagher avec une contribution sculpturale d’Elise Carron et la participation de Camilla Wills et Erin Gigl.
Sur une proposition d'Anja Isabel Schneider, commissaire invitée du programme de Rond-Point Projects "Entrée Principale Session #5".

Performance suivie d'une conversation entre Kevin Gallagher, Camille Videcoq et Anja Isabel Schneider

CHEW marquera la première manifestation du projet au long cours d-e u-m-a l-í-n-g-u-a p-a-r-a o-u-t-r-a / f-r-o-m o-n-e l-a-n-g-u-a-g-e t-o a-n-o-t-h-e-r, développé par Anja Isabel Schneider, historienne d’art, critique et commissaire d’exposition. Inscrit dans une démarche de recherche initiée au Brésil en 2014 (JA.CA, Belo Horizonte), et poursuivie tout au long de l’année 2015 dans le cadre de la session #5 du programme Entrée Principale, résidence de recherche et de production curatoriale et critique à Marseille, ce projet réunit des artistes, poètes, critiques d’art et traducteurs de divers horizons dans un programme d’expositions et d’événements publiques pour explorer la notion de traduction en la déplaçant sur le terrain de la pratique artistique et de l’exposition.

CHEW marquera aussi l’inauguration du Rond Point Projects Room espace d’exposition-laboratoire de Rond Point Projects au 36, rue Ferrari – 13005 Marseille – France.

Depuis maintenant des années, les programmes de résidence de Rond Pont Projects et de Triangle France sont partenaires. Kevin Gallagher et Camilla Wills sont actuellement artistes en résidence à Triangle France; un contexte leur ayant permis la production d'œuvres et la recherche nécessaire à la réalisation de ce projet par notre partenaire.

_
Triangle présente les drames 3D grillagés de
Benjamin Blaquart, Kevin Gallagher
et Camilla Wills.

© Design graphique Camilla Wills

Exposition collective.

4 avril
— 3 mai 2015
Vernissage : 3 avril 2015, 18h - 22h

Petirama, 2ème étage des Magasins
Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille

Vendredi-dimanche
13h-19h
Entrée libre.

Renseignements visites guidées / Groupes
support@trianglefrance.org

Kevin au supermarché. Il cherche dans un frigo, un poulet cru à la main. Cette image représente un moment ou l'on nous demande une image que l'on arrive pas à trouver. Finalement ce sont les matériaux collectés autour de nous dans un endroit étranger qui la déterminent. De la même manière, le titre …. est un collage des matériaux de base évoquant la structure de la pensée et la recherche des formes qui construisent cette exposition.

Pour plus d'informations, Téléchargez le dossier de presse ici.

_
LES 5-8 ANS PRENNENT D'ASSAUT L'EXPOSITION MOUCHARABIEH
AVEC LE COLLECTIF TAKE ME ON
"MY FIRST TECHNO PARTY"

Samedi 28 mars 2015
Durée 90 min, 15h-16h30

Lieu: Panorama, dans l'exposition MOUCHARABIEH.
Friche la belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
Entrée libre, réservation suggérée.


My First Techno Party, 2015. ©TMO

Dans le cadre de la proposition de Clémence Seilles pour l'exposition MOUCHARABIEH, le collectif "Take Me On" invite les 5-8 ans à "My first Techno Party", une fête qui célèbre l’énergie décomplexée des enfants. La tribu se parera de peintures faciales et de costumes pour danser dans le temple de moquette et participer au ‘live’ de musique électronique.

TMO : Leïla Arenou, Oona Linke et Laure Jaffuel. http://takemeonpodcast.tumblr.com/

Durée 90min, de 15h à 16h30
Gratuit, places limitées (5 - 8 ans), réservations conseillées.
Peintures faciales, conception de costumes, dance et musique. Goûter inclus
Prière d'apporter son maillot de bain.
Expositions gratuites, dans le cadre du week-end "Made in Friche"

POUR RÉSERVER :
support@trianglefrance.org ou +33 4 95 04 96 11

_
PERFORMANCE SONORE
TAKE ME ON : « LONG HAIR LOVE CALL »

Vendredi 27 mars 2015
Durée 60 min, de 19h à 20h.
Lieu : Panorama, exposition MOUCHARABIEH.
En partenariat avec la fondation d'entreprise Ricard.
Friche la belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
Entrée libre et expositions ouvertes et gratuites jusqu'à 22h.


Artificial Paradise, 2014. ©TMO

Dans le cadre de la programmation célébrant les 20 ans de Triangle France, Clémence Seilles a été invitée à créer une œuvre ambitieuse donnant son nom à l'exposition MOUCHARABIEH. Dans la continuation de sa démarche collaborative, elle invite le collectif TAKE ME ON à l'occasion de l'ouverture des expositions en nocturne le vendredi 27 mars. Entre DJ set et performance sonore, Long Hair Love Call est une lecture contemporaine du mythe de la sirène comme figure post-féministe. Pouvoir féminin, séduction et musique, le collage de sons propose une narration festive et engagée.

TMO : Leïla Arenou, Oona Linke et Laure Jaffuel. http://takemeonpodcast.tumblr.com/
Cet événement est réalisé en collaboration avec Annee Grøtte Viken et Naïmé Perrette.

Cet événement s'intègre à EXPONENTIELLE.
Pour plus de renseignements sur la totalité de la programmation de la nocturne de la Friche (18h > 1h)
Renseignement public : 04 95 04 95 95
Lien direct site web : http://lafriche.org/content/exponentielles-de-mars

_
LANCEMENT DE LA PUBLICATION DE MARGARET HONDA À LOS ANGELES


MARGARET HONDA
WRITINGS

Dimanche 8 mars 2015
de 18h00 à 20h00
à Document
3850 Wilshire Boulevard #107
Los Angeles 90010

Entrée du parking sur Wilshire Boulevard
Valet $1 après 18h (mentionner "Document")


Crédits photo : Aurélien Mole.

ACHETER EN LIGNE

Nous avons le plaisir de vous convier à cet événement organisé à l'occasion de l'exposition Sculptures de Margaret Honda à Triangle France (13 février - 19 avril 2015) et de sa suite annoncée au Künstlerhaus Bremen en 2016.

Conçue comme l'une des trois œuvres qui constituent l'exposition monographique Sculptures à Triangle France à Marseille, le livre Writings est une collection de textes écrits par Margaret Honda sur son œuvre. Cette édition limitée est co-publiée par Triangle France et par le Künstlerhaus Bremen et rassemble pour la première fois de façon complète les écrits de l'artiste.

Triangle France et le Künstlerhaus Bremen vous invitent à découvrir cet ouvrage à l'occasion de sa présentation publique par l'artiste et le commissaire Tenzing Barshee. Il vous sera possible d'acquérir cette édition limitée, signée et numérotée, avec une réduction de 10% sur son prix de vente, soit $90. Tous les bénéfices seront destinés à la production d'une seconde version de cet ouvrage, publiée l'année prochaine et destinée à une large diffusion.

Tenzing Barshee a été invité par Dorothée Dupuis, Céline Kopp et Sandra Patron à effectuer le commissariat de l'exposition de Margaret Honda Sculptures à l'occasion du 20e anniversaire de Triangle France. L'ouvrage Writings a été édité par Matthew Evans et son graphisme réalisé par Dan Solbach. Fanny Gonella a invité Margaret Honda à répondre à Sculptures avec un projet à Bremen en 2016.

Writings
Publié par Triangle France et le Künstlerhaus Bremen
100 pages
ISBN 978-2-9522763
6.6 x 4.5 inches
Edition de 150 + 15 éditions d'artiste

Pour plus d'information sur l'exposition

_
CONFÉRENCE
DOROTHÉE DUPUIS : « MON FÉMINISME »

VENDREDI 27 FÉVRIER 2015, 19H
PANORAMA, FRICHE LA BELLE DE MAI.

Au sein de l'exposition MOUCHARABIEH, programmée dans le cadre des 20 ans de Triangle France et de la saison 2015 du Cartel. Cette conférence sera tenue par Dorothée Dupuis depuis le bureau de direction dystopique et sa plateforme moquettée pour le confort de l'audience (avec café et +) conçus par Clémence Seilles.

Début de la conférence à 19h (durée environ 1H), accès gratuit à la conférence et accès gratuit aux expositions jusqu'à 22h dans le cadre d'une nocturne.

Vue de l'exposition MOUCHARABIEH (avec de bas en haut : Raymond Boisjoly, SANKS, Clémence Seilles, Lina Viste Grønli). Crédits photo : Aurélien Mole.


A la manière de « Mon épidémie », la conférence de Lili Reynaud-Dewar sur sa perception de la pandémie du SIDA, donnée à l'occasion de l'inauguration de la programmation anniversaire de Triangle le 14 février dernier, Dorothée Dupuis, ancienne directrice de l'association, reviendra sur un des principaux axes de recherche impulsé sous son mandat (2007-2012), à savoir la relation de la théorie féministe aux arts visuels, mais aussi du féminisme en tant que pensée engagée envers une citoyenneté active et une perception du monde consciente des rapports de pouvoir qui l'animent.

Des questions comme « qu'est ce qu'on entend lorsque l'on parle de féminisme? D'où vient il? À quoi sert t'il aujourd'hui? Qu'est ce qu'être un/e artiste féministe? Comment le féminisme peut-il s'articuler de façon transculturelle? Quelle est la différence entre féminisme essentialiste et constructiviste? » seront ainsi discutées, en lien avec des exemples de projets récents et plus anciens, comme les expositions « Les Formes Féminines » (2009) et « Kathy Acker : The Office / Rulin' n' Freakin' » (2011) organisées par Triangle France, le magazine Petunia, ainsi que d'autres références liées aux arts visuels mais aussi à la culture populaire, à l'histoire, à la théorie et à la géopolitique.

La conférence sera suivie d'un Q&A.

Dorothée Dupuis ( née en 1980, Paris) est une curatrice, auteure et éditrice basée entre la France et la ville de Mexico.
Formée au Centre Pompidou, co-fondatrice du collectif Commissariat en 2006 à Paris, elle fut directrice de l’association Triangle France à Marseille de 2007 à 2012. Féministe convaincue, elle est aussi co-directrice du magazine Petunia. Sa pratique curatoriale et d’écriture cherche à rendre visible la façon dont les arts visuels se confrontent aux structures de pouvoir existantes, qu’elles se rattachent au champ de l’art ou à des domaines de connaissance adjacents. Ses projets récents incluent : Dewar & Gicquel (Prix Marcel Duchamp 2012) au Centre Pompidou (2013) ; Pro-choice à la Kunsthalle Friburg, Suisse, avec Petunia (2013) ; Momentum ? May be it’s time... avec Petunia à la Galerie PSM à Berlin (2014) ; Matthieu Laurette à Parallel, Oaxaca ; Renaud Jerez à Lodos, Mexico City (2014). En 2014, elle était invitée en résidence de recherche à Fahrenheit by Flax à Los Angeles, et à Capacete à Rio de Janeiro. Elle était la directrice artistique des 24e Ateliers des Arques au printemps 2014. Depuis septembre 2013, elle coordonne Terremoto.mx, un magazine trimestriel sur l’art contemporain dans la région étendue de Mexico.

* La philosophe et universitaire Géraldine Gourbe dont la présence a été initialement annoncée pour cet événement ne pourra malheureusement pas être parmi nous. En revanche, celle-ci a pris part aux échanges liés à la conception de cette programmation et son contenu est en très grande partie inchangé.

_
TRIANGLE FRANCE FÊTE SES 20 ANS ! WEEK-END INAUGURAL

Les 13 et 14 février 2015 : vernissage de deux expositions MARGARET HONDA: SCULPTURES et MOUCHARABIEH, lancement du programme de performances et d'événements qui se poursuivra jusqu'en avril.

VENDREDI 13 FÉVRIER - 18h
Vernissage des expositions Sculptures de Margaret Honda et Moucharabieh.
4e étage de la Tour-Panorama et Panorama.

_
18h30
Visite commentée de l'exposition Margaret Honda: Sculptures

en présence de l'artiste et du commissaire de l'exposition Tenzing Barshee.
4e étage de la Tour-Panorama.

_
19h30—20h30
Rémi Illig
Je suis une bille (3e contact)
,
performance dans le cadre de l'exposition Moucharabieh. Panorama


_

SAMEDI 14 FÉVRIER
Programme de performances et d'événements
dans le cadre de l'exposition Moucharabieh 14h—18h30.

_
Lili Reynaud-Dewar
Mon Épidémie

Conférence
_
Géométrie de mes rêves
Table ronde avec Alessio Antoniolli (Directeur, Gasworks, Londres), Dorothée Dupuis (Curatrice indépendante), Céline Kopp (Directrice, Triangle France), Sandra Patron (Directrice, Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon et Vice-Présidente de Triangle France), Bruno Peinado (Artiste, Président de Triangle France), Clémence Seilles (Artiste), Alun Williams (Artiste, Fondateur de Triangle France). Modération : Étienne Bernard (Directeur, Passerelle Centre d’Art Contemporain, Brest et Vice-Président de DCA).
_
Sabrina Soyer
People . Are . Not . Strange . Coats

Performance
_
Laure Jaffuel et Deborah Bowmann
T.A.Z

Moment sonore
_
Clôture du week-end inaugural et apéritif.

VISITES DES EXPOSITIONS
Horaires d'ouverture :
Du mardi au dimanche de 13h à 19h.
Nocturne chaque dernier vendredi du mois jusqu'à 22h.

_
PORTES OUVERTES DES ATELIERS ASTÉRIDES ET TRIANGLE FRANCE

Les artistes en résidence à Astérides et Triangle France seront ravis de pouvoir vous présenter leurs pratiques et leurs nouvelles productions lors des portes ouvertes des ateliers qui se tiendront le JEUDI 11 DÉCEMBRE 2014 entre 18h et 21h (2ème étage des magasins à la Friche la Belle de Mai)

Tom Castinel (FR), Tarik Kiswanson (FR), Gabrielle Le Bayon (FR), Joshua Schwebel (CA), artistes en résidence à Astérides
Eva Barto (FR), Pierre Fisher-Justin Meekel (FR), Allison Gibbs (AU) artistes en résidence à Triangle France.


© Design graphique Chloé Curci

À CETTE OCCASION :
PIERRE FISHER ET JUSTIN MEEKEL OUVRENT LA STUDIO GALERIE VERNISSAGE CE JEUDI 11 DÉCEMBRE DE 15 H À 22H, LA GALERIE EST OUVERTE JUSQU’AU 14 DÉCEMBRE ET SITUÉE
ATELIER 2Y1 À LA FRICHE LA BELLE DE MAI. 

Avec des œuvres fraîchement sorties de l’atelier d’Eva Barto, 
L. Bayod & M. Gingold, Rémi Bragard, Elise Carron, Tom Castinel, Marielle Chabal, Chloé Curci, Gabrielle Le Bayon, Allison Gibbs, Erin Gigl, Amandine Guruceaga, Diane Guyot, Tarik Kiswanson, Benjamin Marianne, Fred Pradeau & Laure Vigna.

Des œuvres inestimables à prix coûtant.

NO MORE BROKE ARTISTS FOR XMAS

contact : thestudiogalerie@gmail.com

L’ARTISTE ALLISON GIBBS (NÉE EN AUSTRALIE, VIT À GLASGOW) PROPOSE DEUX SESSIONS SPÉCIALES ISSUES DU PROJET OUR EXTRA SENSORY SELVES; OPEN DEVELOPMENT CIRCLE
ATELIER 2.X.3

11 DECEMBRE 18H - 21H

PREMIÈRE SESSION
18H30 – 19H00

DEUXIÈME SESSION
20H00 – 20H30

Sur la base des exercices, des idées et des correspondances extra-sensorielles du Cercle de développement pour une subjectivité radicale, un atelier participatif qui s’est tenu du 18 novembre au 09 décembre établi dans le cadre de Our Extra Sensory Selves.
Projet d’atelier et de film, Our Extra-Sensory Selves est conçu pour explorer l’Être par rapport au pouvoir en considérant l’extra-sensoriel comme un terrain de transformation et de mobilisation subjective radicale.
Où sont nos facultés extra sensorielles ? Et que pourrait-il arriver si nous apprenions à nous en servir, non seulement dans un contexte personnel, mais aussi dans un contexte social et politique ?

Pour s’informer, contactez :
ourextrasensoryselves@gmail.com
+33 6 02 68 93 32
Our Extra Sensory Selves TUMBLR !

_
OUR EXTRA-SENSORY SELVES:
UN CERCLE DE DÉVELOPPEMENT POUR UNE SUBJECTIVITÉ RADICALE

Un projet de Allison Gibbs
18 Novembre – Mardi 16 Décembre
18h30 – 20h30
4 sessions hebdomadaires, tous les mardi du 18 novembre au 9 décembre inclus

Triangle France
Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
Atelier 2.X.3

Pour réserver sa place et/ou s'informer, contactez :
ourextrasensoryselves@gmail.com
+33 6 02 68 93 32
Our Extra Sensory Selves TUMBLR !

Des questions? Qu'est ce que c'est? Nous y répondons peut être déjà ici : FAQ


© Design graphique Allison Gibbs

Avez-vous déjà souhaité avoir des facultés extra-sensorielles ?

Avez-vous déjà eu envie de développer vos aptitudes magnétiques psychiques, télépathiques, clairvoyantes, médiumniques, clairaudientes, shamanistiques, clairsentientes, télékinesiques, psychométriques et animales avec des personnes ayant les mêmes prédispositions ?

Aimeriez-vous que votre corps et votre esprit deviennent des intermédiaires vitaux pour recevoir et transmettre des informations externes par des moyens allant au-delà de l’utilisation des sens humains classiques comme la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat ?

Vous êtes-vous déjà demandé si le « Soi », votre Soi, peut devenir éphémère, ingérable, fuyant, déinstitutionnalisé et temporairement indifférenciable du Soi des humains, des plantes, des objets, des animaux ou d’autres énergies ?

Oui ?

Alors rejoigniez Our Extra-Sensory Selves! Il s'agit d'un workshop d'exploration du Soi considérant l’extra-sensoriel comme un terrain de transformation et de mobilisation radicale.

Le Cercle de Développement pour une Subjectivité Radicale se compose d'exercices pratiques de développement extra-sensoriel et de lecture/projection de textes et de films spécifiques. Cette pratique englobera des exercices de psychométrie, de télépathie, de médiumnie, de méditation et de visualisation, de mimétisme et d’écriture automatique.

À travers des lectures collectives, des discussions, et le développement extra-sensoriel, chaque séance explorera une grande variété d'idées et de pratiques allant des plus anciennes aux plus contemporaines. Nous prendrons également en compte comment, d'un point de vue historique, les pratiques extra-sensorielles ont été considérées par les systèmes institutionnels de pouvoir; comment les facultés psychiques ont été comprises, représentées et marginalisées, par exemple à travers la Modernité, et comment cela est perçu dans notre société contemporaine ?

Peut-on, comme les médiums psychiques, les parapsychologues ou animistes, être des intermédiaires vitaux pour recevoir et catalyser d'autres sources de connaissances, d'expériences et d'émotions au-delà des "nôtres" ? En devenant extra-sensoriel peut-on développer notre subjectivité dans un domaine de contingence, de fluidité et de multiplicité d’être plus malléable et potentiellement plus libre ?

Le cercle de développement est gratuit et ouvert à tous. Réservations en amont et sur place, dans la limite des places disponibles. Aucune expérience extra-sensorielle n'est requise. L’engagement d’assister à toutes les sessions est recommandé, mais non indispensable.

Allison Gibbs (née en Australie, vit et travaille à Glasgow) est diplômée du Masters of Fine Art de la Glasgow School of Art en 2013 après une année d'échange Erasmus à Piet Zwart Institute Rotterdam, NL. Le travail d'Allison Gibbs se déploie à travers des média aussi variés que le film 16mm, la vidéo, l'écriture et les activités extra-sensorielles. Elle développe une méthodologie liée à la traduction d'éléments en actions, de noms en verbes, et à la façon d'un médium, elle tente de centraliser des trajectoires d'informations diverses afin de les représenter dans sa pratique artistique. Le potentiel radical des activités extra-sensorielles, de la subjectivité transversale, des systèmes de production et de réceptions ésotériques fondent la base de ses recherches actuelles.

Ses expositions récentes incluent "Let the Body Be Electric, Let There Be Whistleblowers" avec Joachim Koester et Ken Jacobs à Dan Gunn Gallery, Berlin; "Kelly" avec Jennifer Bailey, Tessa Lynch et Thorgerdur Olafsdottir pour Glasgow International 2014; l'exposition personnelle SPIRIT SHADOW SPECTRE BONES and PHANTOM à Intermedia, CCA Glasgow et Fall Scenes, 134 Renfrew St. En 2014 elle a été finaliste de Lux/Glasgow International Film Festival Margaret Tait Award et publiera une adaptation du script de son film "Spirits of Ecstasy (Murnau’s Death Mask)" pour la prochaine édition de "The Happy Hypocrite- Heat Island" (issue 7 spring 2014 édité par Isla Leaver-Yap).

Triangle France reçoit le soutien de la ville de Marseille, du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, du Conseil Régional PACA, de la DRAC PACA et de la SCIC Friche la Belle de Mai. Ce projet est rendu possible par un partenariat avec Glasgow Sculpture Studios et par le soutien du programme des Relations Internationales de la Ville de Marseille.