English version

ARTISTE EN RÉSIDENCE

_
LYDIA OURAHMANE

Née en 1992 à Saïda (DZ). Vit et travaille à Alger (DZ).
lydiaourahmane.com

La pratique artistique de Lydia Ourahmane englobe vidéo, performance et sculpture, qu’elle mêle à des objets trouvés, explorant des formes d’existence transitoires ainsi que la surveillance et les structures sociales et politiques. Ses œuvres traitent de la capacité des individus à dépasser les récits historiques dans lesquels ils sont regroupés, notamment au travers de l’histoire de l’Algérie et de son présent.

Lydia Ourahmane est diplômée de Goldsmiths University of London depuis 2014. Elle a participé à de nombreuses expositions à l’international, parmi lesquelles : "Solar Cry", CCA Wattis Institute (San Francisco, 2020), "Homeless Souls", Louisiana Museum of Modern Art (Danemark, 2019), "Crude", Jameel Art Center (Dubaï, 2019), "Manifesta 12" (Palerme, 2018), "Jaou", cur. Myriam Ben Salah (Tunis, 2018), "Droit du sang (blood right)", Kunstverein München (Munich,2018), "New Museum Triennial: Songs for Sabotage", New Museum (New York, 2018), "The You In Us", Chisenhale Gallery (Londres, 2018).


Lydia Ourahmane, Ab, Bb, son, ¼” x 2,500’ 10 ½” tape; 1h10min, activation réalisée par Nikola Printz, CCA Wattis Institute, San Francisco, 2020. Courtesy de l'artiste. © Impart Photography


Lydia Ourahmane, 1 decade of hair, tresse de cheveux de 37cm, élastiques à cheveux, vue d'exposition 'low relief', Bodega Gallery, New York, 2019. © Bodega Gallery.


Lydia Ourahmane, In the Absence of our Mothers, 2015-18, images de production. Courtesy de l'artiste et Chisenhale Gallery.


Lydia Ourahmane, ‘Haraga’ - The Burning, 2014, retransmission vidéo sans fil, 1min13sec. Courtesy de l'artiste.